Archives mensuelles : juillet 2009

Et si la nature était de nature à sauver la planète ?

Oxford. Du 24 au 27 juillet s’est tenu la conférence européenne de TED (Technology Entertainment & Design) en présence de Gordon Brown. Créé il y a 25 ans en Californie, TED est devenue la référence des idées qui peuvent transformer le Monde. Un Davos en version utile. Parmi les idées phares de cette année, l’ambitieux projet du jeune architecte Magnus Larsson, pour stopper la desertification qui, si on ne fait rien, va faire disparaitre un tiers des terres arables d’ici la fin du siècle. Selon lui, seul des arbres et des plantes peuvent filtrer le vent. Son idée est l’édification par la nature elle-même de murs végétaux aux confins du désert, d’Est en Ouest, de la Mauritanie à Djibouti, sur 6000 kilomètres, en utilisant les propriétés d’un micro organisme, le Bacilus Pasteurii, qui transforme le sable en roche, permettant à la fois la végétation et l’habitat . Son projet, primé par Holcim, une des entreprises leader mondial du ciment, est en cours de chiffrage. Il s’inscrit dans le courant de pensée biomimétique, dont Janine Benyus, également présente à Oxford est la grande prêtresse . Elle est convaincu que « la nature a déjà résolu tous nos problèmes d’organisation sociale, mais aussi de procédés techniques ». Quel que soit le futur de son projet, Magnus Larsson aura au moins eu le mérite d’attirer l’attention sur un des problèmes majeurs de la planète, extraordinairement peu médiatisé aujourd’hui.

helicopter-view_v3_380px

3211053154_1ca9c8b93d_b_01

3212027024_2d9a45826e3213993757_8e4b26a50b_o3213994309_56eb66ac80_o

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure choix. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

Et si l’art était d’abord un accident ?

L’exposition Picasso-Cézanne à Aix prolonge le plaisir de l’expo parisienne  (« Picasso et les maîtres »), couleur locale en sus. Et œuvres magistrales en moins. On aurait rêvé de voir « Les demoiselles d’Avignon » de Picasso à côté des « Grandes baigneuses » de Cézanne (voir ci-dessous). Mais l’idée du cubisme que l’on prête à Cézanne ne serait-elle pas aussi le fruit d’un malentendu ? Elle prend sa source dans une lettre de Cézanne à Emile Bernard en 1904 lorsqu’il écrit « Traitez la nature par le cylindre, la sphère, le cône … ». Phrase dont les historiens ont surtout retenu le début fort inspirant, mais plus rarement la fin, qui renvoie de manière beaucoup plus prosaïque à une simple question de perspective et de profondeur. L’Histoire est souvent réductrice ! Mais si l’on croise l’histoire de la naissance du cubisme avec celle de la naissance de l’art abstrait, quelques années plus tard, lorsque Kandinsky fut frappé par l’idée de l’inutilité de la représentation, fasciné qu’il fût par une de ses propres peintures figuratives posée par erreur (l’église de Murnau, voir ci-dessous) … sur le mauvais côté, on ne peut que méditer l’opinion du philosophe Jean Grenier, ami des peintres non figuratifs : « c’est l’accident qui fait l’artiste ». La rupture, quelle que soit sa forme, n’est-elle pas toujours créatrice ?

kandinsky-wassily-08

Effets du Kamagra est différent pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si la face des piles était solaire ?

Après Solférino, me voici avenue d’Iéna (décidément Napoléon est partout) pour être, en tant que représentant de l’AACC, juré des meilleurs innovation de l’année, une idée ingénieuse qui a fait la fortune de Christian Le Bret, non seulement en France, mais dans de nombreux pays, les marques primées pouvant ainsi revendiquer un élément tangible de distinction au travers du label « élu produit de l’année ». Tout en me promenant dans cette caverne d’Ali Baba qui me rappelle les expositions du concours Lépine, j’en profite pour mesurer la montée en puissance des innovations à valeur sociétale ajoutée, c’est à dire celles qui contiennent un « plus » environnemental ou citoyen. Innovations qui sont de mon point de vue l’avenir pour tous les marchés. Et je tombe sur le produit dont j’aimerais qu’il soit symboliquement le vainqueur de ce prix (qui sera révélé en janvier 2010) : Energizer a invité les piles qui se rechargent… au soleil ! Le chargeur solaire de piles usuelles fonctionne comme un chargeur de batteries classique, mais comporte un panneau solaire embarqué qui permet de le recharger partout. Qui plus est avec un port USB pour recharger son ipod ! Trop fort, comme dirait mon fils …

energizer_portable_battery-thumb-450x348

Effets du Kamagra est différent pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

Et si le PS ne changeait pas de nom ?

Je prend un café au bar du Solférino avec un client au sortir d’une réunion à la Maison de l’Amérique latine toute proche.
Manuel Valls vient de proposer de changer le nom du Parti Socialiste. Est-il vraiment sérieux ? Peut-être devrions-nous l’inviter avec David Jobin à notre cours sur les marques à Sciences Po, quelques rues plus loin… On ne relance pas un produit ou service défectueux en se contentant de changer la marque. Il est impératif d’y associer un élément fondamental de nouveauté : une raison de croire que le produit est différent. Un changement cosmétique de nom sera immédiatement démasqué et donc vain. L’emplâtre sur une jambe de bois. Ca n’est qu’une fois le projet défini, que l’on peut se reposer la question du nom pour optimiser la perception. C’est ce qu’a compris et réussi le syndicat patronal français en passant du CNPF (les patrons) au Medef (les entrepreneurs). Il faut commencer par une vision partagée et un projet d’entreprise.

logo-ps-coul

Effets du Kamagra est différent pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.