Archives mensuelles : octobre 2011

Et si on jouait au water basket ?

Image de prévisualisation YouTube

Pour le lancement de sa nouvelle basket Nike Jordan Melo M8, il y a une dizaine de jours, avec le basketteur Carmelo Anthony, Nike a offert à 2 500 spectateurs à New York ce spectacle détonnant en son et lumière 3D. Une manière spectaculaire d’illustrer le slogan « Get Explosive » !

jordan3-550x275

Effets du Kamagra est varié pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si la plus grande des insécurités était alimentaire ?

Image de prévisualisation YouTube

Début octobre, je vous parlais de l’association ONE (one.org) qui lance un appel pour mettre le sujet de la famine au cœur des discussions du G20 se déroulant à Cannes les 3 et 4 novembre prochain (Et si l’injure suprême était de ne pas répondre à l’appel de Bono ?). Je remercie au passage toutes celles et ceux d’entre vous qui ont accepté de modifier transitoirement la photo de leur profil Twitter et Facebook, et ont signé la pétition « Ensemble, mettons fin à la faim » ( vous pouvez encore cliquer ici si vous ne l’avez pas déjà fait). Le #JourDuPenseur revient  cette semaine sur cet enjeu grâce à Lester Brown qui publie Basculement. Comment éviter l’effondrement économique et environnemental.

Lester Brown (WEB)Lester R.Brown, né en 1934 aux Etats-unis, est agroéconomiste et analyste environnemental. Il est le fondateur de l’Institut Worldwatch et l’actuel président de l’ONG américaine Earth Policy. Il est parmi les pionniers du développement durable et a éveillé les consciences sur la nécessité d’une croissance durable avec son livre Plan B, pour un pacte écologique mondial publié en France en 2007 et traduit dans plus de 40 langues. Dans Basculement, Comment éviter l’effondrement économique et environnemental, l’agroéconomiste fait un nouveau point de la situation de notre écosystème mondial et affirme aujourd’hui avec ce nouvel ouvrage que l’alimentation et les produits agricoles vont être au croisement et au cœur des différentes problématiques environnementales et énergétiques à venir.  « Food is the new oil » selon lui. Constatant les différents problèmes environnementaux auxquels nombre d’individus sur notre planète sont confrontés (effondrement des ressources en eau, érosion des sols, réchauffement climatique) et le déséquilibre de l’offre et de la demande pour les produits agricoles, Lester Brown pointe bien l’alimentation pour tous comme l’un des principaux défis de demain, et d’un demain très proche. « Je me suis longtemps irrésolu à croire que l’alimentation, vu la profusion que notre société a été capable de créer, pouvait être le point faible de notre civilisation. Aujourd’hui, j’en suis convaincu. »  Et en effet, aujourd’hui, la faim dans le monde ne diminue plus, elle progresse. La tendance s’est inversée depuis la fin du XXème siècle.

image-170Avec le livre Basculement, tout l’objet du prolifique président d’Earth Policy Institute est de faire prendre conscience des menaces qui pèsent et pèseront sur notre civilisation, comprendre d’où elles viennent et élaborer des solutions. Particulièrement pédagogue, l’agroéconomiste observe les derniers phénomènes climatiques ou environnementaux et les conséquences qu’ils ont eu sur notre qualité de vie et nos ressources. Lester Brown fait tout particulièrement le lien entre dérives environnementales et affaissement socio-économique. Les périls pour notre civilisation sont, selon lui, l’instabilité climatique, l’extension des pénuries d’eau, la croissance démographique continue, la montée de la faim et l’accroissement du nombre d’Etats défaillants. Et d’insister une nouvelle fois à coups de données et de projections sur le fait que oui, la sécurité alimentaire, et donc la civilisation, sont menacées notamment par les émissions de carbone. Ayant sillonné la planète et étant au croisement de nombreux travaux interdisciplinaires et internationaux avec le think thank Earth Policy Institute, Lester R.Brown nous entraine aux quatre coins du monde pour nous montrer que les réponses devront être tout autant globales et mondiales que le sont les problèmes soulevés. Il rassemble ici les derniers « événements » environnementaux et leurs conséquences et fait un bilan de notre écosystème : canicule et incendies sans précédent à Moscou  durant l’été 2010 entrainant une chute des récoltes et une hausse du cours mondial du blé de plus de 60% en 2 mois mais entrainant aussi la faillite de milliers d’agriculteurs ainsi que la perte de forêts sur pied dont le cout de restauration s’élèverait  à près de 300 milliards de dollars; Pluies torrentielles au Pakistan détruisant 2 millions de logements et tout autant d’hectares de cultures ; En Asie de l’est, des tempêtes de poussière devenues annuelles dues en grande partie aux mécanismes d’érosion des sols et de désertification menacent la vie quotidienne de plus d’un milliard de personnes ; Développement des agrocarburants qui accélère la progression de la faim selon les données recensées par Lester R.Brown …La Chine, avec la fonte des glaciers de l’Himalaya et la pollution des rivières par l’industrie qui concerne près de 90% des eaux chinoises, voit son autosuffisance alimentaire baisser. L’Inde également, avec la surexploitation de ses nappes phréatiques, pourrait connaitre une « bulle alimentaire » dans un futur proche si la situation perdure. « Lorsque ces pays qui représentent plus du tiers des hommes sur la planète, iront acheter du grain à la bourse mondiale de Chicago, alors c’est l’ensemble du prix de l’alimentation qui grimpera, pour tous. ». 
Pour Lester R.Brown, l’insécurité alimentaire est ainsi bien plus problématique aujourd’hui et dans les décennies à venir que l’insécurité due au terrorisme ou à d’autres conflits guerriers. Il faudrait donc, selon lui, mettre les mêmes moyens, si ce n’est plus, que ceux alloués à la défense. Par ailleurs, alors que l’accès à l’eau se restreint sensiblement,  40% de l’alimentation mondiale dépend de l’irrigation. Dans le même temps, le pompage des nappes phréatiques au-dessus de leur seuil de renouvellement entraine un effondrement des ressources en eau. Et la fonte des glaciers qui peut se traduire dans un premier temps par une augmentation des débits des rivières ne donne lieu qu’à un gonflement artificiel. Le recul des plus grands glaciers mènent inévitablement à la réduction des volumes d’eau disponibles pour l’irrigation.

large_535022

Pour répondre à l’urgence des situations, l’expert recense plusieurs pistes de mesures interdépendantes composant son Plan B : une réduction de 80% des émissions globales de carbone d’ici 2020, la stabilisation de la population au-dessous de 8 milliards d’ici 2040, l’éradication de la pauvreté à l’échelle planétaire et enfin la restauration des sols, des forêts, des nappes aquifères et des ressources halieutiques. Selon l’expert, le premier défi est  d’augmenter l’efficacité énergétique mondiale. Il faut d’après selon lui  restructurer les systèmes de transport,  passer de la combustion des ressources fossiles à l’exploitation des richesses de la planète en matière d’énergies éolienne, solaire et géothermique. Pour Lester R.Brown, la hausse du coût des énergies fossiles, l’insécurité croissante des approvisionnements pétroliers ou encore les inquiétudes relatives au réchauffement climatique sont autant d’éléments  conséquents interrogeant l‘avenir d’énergie telle que le charbon ou le pétrole. Pour lui, le remplacement progressif de ces énergies fossiles par de l’éolien, du solaire ou de la géothermie est inéluctable. Par ailleurs, à en croire les chiffres cités, le développement de l’économie de l’énergie peut aller dans le bon  sens. Il cite le développement des ampoules LED comme exemple non négligeable d’amélioration technique de l’efficacité énergétique entrainant des baisses non accessoires des dépenses d’électricité dans les zones urbaines. Ensuite, stabilisation de la population et éradication de la pauvreté vont de pair et se renforcent mutuellement. Pour y parvenir, Lester R.Brown rappelle l’importance de l’accès à l’instruction, au moins jusqu’à l’école primaire de tous les enfants, filles ou garçons, mais aussi la nécessité d’une couverture de soins universelle et l’accès pour toutes les femmes à des soins de santé génésique et aux services de planning familial. Le dernier volet du Plan B relatif à la restauration des écosystèmes et des ressources naturelles implique notamment selon l’expert une initiative d’envergure mondiale pour stabiliser le niveau des nappes phréatiques par l’optimisation de l’utilisation de l’eau. Cela nécessiterait un passage conjugué à des systèmes d’irrigation plus efficaces et des cultures moins exigeantes en eau et, pour les zones urbaines et de l’industrie, une généralisation du recyclage de l’eau en circuit fermé. Lester R.Brown se prononce également fortement pour l’interdiction de la déforestation mondiale et propose de mettre en œuvre un « effort mondial de protection des sols ».

CSM106617

L’économie de marché doit selon lui engager un basculement afin de prendre en compte la réalité environnementale. En omettant des coûts indirects, qui peuvent dans certains cas dominer totalement les coûts directs, le marché créerait une distorsion fondamentale dans le mécanisme de formation des prix. Le prix du charbon ou du pétrole notamment devraient selon lui comptabiliser le coût des marées noires, le changement climatique ou même le coût des maladies respiratoires qu’ils peuvent induire. Nous rappelant que bien que nous vivions dans une société très urbanisée et technologiquement avancée, nous sommes tout aussi dépendants des écosystèmes terrestres que l’étaient les Sumériens ou les Mayas, il prêche pour une évolution radicale de notre système de comptabilité et appelle à une véritable « révolution copernicienne » de l’économie qui tienne compte « des plusieurs décennies d’observations et d’analyses environnementales ». Car selon Lester R.Brown nous pouvons vaincre les famines, la pauvreté et nous pouvons encore restaurer la qualité des sols, des forêts, des océans. Basculement précise Le Plan B en définissant les axes majeurs de redéfinition des priorités politiques nationales et mondiales pour y parvenir. Lester R.Brown va jusqu’à budgétiser ce plan (185 milliards). Celui-ci repose sur des objectifs sociaux de base et des objectifs environnementaux et vise à  « restaurer la planète » et atteindre des buts sociaux permettant d’éviter l’effondrement économique et environnemental. Espérons que Lester R.Brown, considéré par le Washington Post comme  « l’un des 100 penseurs les plus influents de la planète », sera entendu par les acteurs du prochain G20. Mais quoi qu’il arrive, il ne peut que conforter l’utilité d’une démarche de sensibilisation comme celle de One.org (clip ci-dessous), et la nécessité de mettre l’enjeu d’une alimentation durable pour tous au cœur des débats mondiaux à venir. Et ce d’autant plus que selon l’agroéconomiste, le délai pour « inverser à temps le processus d’effondrement est suffisamment court ».

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est différent pour tout le univers. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure choix. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si les pubs préférées des blogueurs ne manquaient pas d’humour ?

Image de prévisualisation YouTube

Pour fêter les deux ans de son excellent blog (advertisingtimes.fr), et son 2000ème follower sur twitter, notre ami David Chiche, (@AdTimes, qui avait contribué à ce blog #EnHautDuCocotier en 2010) a eu la bonne idée de demander à 12 blogueurs (dont deux blogueuses) actifs sur twitter (@mathieuflex, @LLLLITL, @YoungPlanneur, @pariscomlight, @Richardvs, @eowenn, @culturepub, @joelapompe, @lesarchivistes, @buzz2luxe, @modissimo, et à moi-même), de commenter leur publicité préférée, celle qui les a les plus marqué au cours de leur existence. Le résultat, fort intéressant, est à lire ici dans son intégralité. Comme certains blogueurs, dont je fais partie, n’ont pas pu s’empêcher de citer plusieurs publicités, c’est finalement 16 (excellentes) pubs qui ont été proposées. Parmi elles, 10 sont humoristiques, ce qui conforte ma conviction que l’humour, ce « coït des neurones » comme aimait à le dire Philippe Michel, est le meilleur moyen de laisser une trace durable dans nos cerveaux. Sur les 16 publicités en question, 6 sont signées TBWA, ce qui ne manque pas de me réjouir, parmi lesquelles 4 avaient fait l’objet d’un post sur ce blog : Skittles, Apple, Nissan et Foxsports  (qui fut l’#EclatDeRire du mois dernier : « Et si on se méfiait d’octobre ?« ). J’avais en tête de vous parler dans les semaines à venir de Starbust (ci-dessus) et Snickers (ci-dessous). Mais @Adtimes m’a devancé… La nouvelle génération serait-elle déjà en train de bousculer l’ancienne ? En tout cas, merci et bravo à David pour cette sympathique initiative qui démontre, s’il en était besoin, que les blogueurs, comme tout le monde, sont publiphiles, à condition que la publicité soit bonne (cf mon post  » Et si on était tous publiphobes ?« ) !

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est varié pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si vous passiez 6 minutes dans le futur ?

Image de prévisualisation YouTube

Régulièrement, Microsoft nous délivre sa vision du futur. Le film ci-dessus, intitulé Productivity Future Vision, nous plonge dans un monde d’écrans tactiles et de commandes vocale , où la traduction automatique permet d’évoluer de manière fluide et connectée. Un futur dont ceux qui, comme moi, ont la chance d’avoir un iPhone 4 S disposant de la fonctionnalité Siri (vidéo ci-dessous), peuvent se dire qu’il n’est pas si lointain !

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est divers pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

Et si le problème du logement n’était pas qu’un problème de logement ?

Image de prévisualisation YouTube

La Fondation Abbé Pierre a lancé avec BDDP Unlimited une grande campagne de « Mobilisation générale pour le Logement », destinée à rassembler les citoyens et exiger des candidats aux scrutins de l’année 2012 qu’ils s’engagent concrètement pour en finir avec la crise du logement. Deux films démontrent que derrière le problème du logement se cachent souvent de nombreux autres problèmes (alimentation, transport, emploi, etc…). Pour signer la pétition, il vous suffit de cliquer ici . Celà ne vous coutera rien de plus que quelque secondes !

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si les objets apprenaient notre vie ?

Image de prévisualisation YouTube

Vu sur le blog de TBWA worldwide Curiosity counts, voici NEST, qui se veut  » the world’s first Learning Thermostat » (le premier Thermostat mondial doté de la faculté d’apprendre). Nest (cliquez ici) est un thermostat intelligent, qui apprend de chaque ajustement manuel que vous effectuez et maximiser les économies d’énergie. Nest, qui coute 249 dollars (hors pose 119 dollars) peut également être contrôlé à distance par n’importe quel smartphone (ou tablet ou ordinateur). Nest n’arrête jamais d’apprendre, même si votre vie change au rythme des saisons. Une manière de nous rappeler que l’avenir est non seulement aux objets connectés, mais aussi  aux objets « intelligents »…

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure choix. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

Et si c’était le préservatif le plus rapide du monde ?

Image de prévisualisation YouTube

Vu sur MinuteBuzz, la démonstration (ci-dessus) signée Pronto, en Afrique du Sud, qui semble avoir résolu le problème traditionnel de manutention des préservatifs au moment fatidique… Ingénieux, et apparemment efficace. Le préservatif Pronto est peut-être le plus rapide du monde, certes, mais peut-être pas le plus fin, car, jusqu’à preuve du contraire, seul Manix est capable de vous faire la démonstration ci-dessous (réalisée sans trucage), signée BDDP&Fils en 1999 (à regarder en mettant le son à fond) ! ;-)

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est différent pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure choix. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

Et si la qualité de la pub dépendait d’abord de la qualité des planneurs ?

Pour ce troisième #BloodyMardi, j’accueille aujourd’hui Jocelyn Turlan, auteur du blog 40centimes, consacré à l’analyse stratégique et créative de la publicité. Passionné et enthousiaste, lorsqu’il n’écrit pas sur la publicité, il la filme et la décortique au travers de Coupure Pub, une rubrique d’interviews de professionnels de la communication où vous pouvez déjà croiser, entre autres, Frédéric Winckler, Charlotte Bricard, Clarisse Lacarrau et bien d’autres encore. Après un master I spécialisé dans les métiers d’agence, Jocelyn vient de terminer son stage de fin d’études au sein du planning stratégique de l’agence V. Il recherche d’ailleurs un poste de planneur en agence. Pour mieux juger de ses qualités, vous pouvez faire un tour sur 40cents.tumblr.com , le suivre sur twitter (@jocelyn_tu), le contacter directement via 40centimes@gmail.com ou même (et il en sera heureux) le rencontrer directement.

Marre de la pub

Et si le manque de sens dans la publicité était (du seul) fait du planneur ?

C’est à se demander si le métier de planneur stratégique existe en France. Auprès du grand public, Libération nous a démontré que non, avec il y a quelques temps, une double page sur les métiers inconnus… Le planning stratégique n’a pas manqué ce rendez-vous grâce à Agathe qui s’est fendue de quelques lignes pour définir le métier de planneur (probablement bien sélectionnées et interprétées par le journaliste, à lire ici et commenté chez Cyroul ici et du côté de Chapkattack! ici). Si l’article très étrange de Libé, bien que sérieux, montre que le planning est un métier obscur auprès du grand public, d’autres faits nous montrent qu’il semble être dans l’ombre au sein même de la profession, balancé dans sa définition par ses propres pairs ! Un métier souvent mal cerné, absent des articles de presse comme des crédits des campagnes de publicités. Propulsé au rang de chantier à l’AACC qui a créé le bureau du planning du futur (ce qui pré-suppose un problème avec le planning du présent), malmené dans ses nouvelles formes digitales du coté du blog Le planneur ou avec encore plus de velléités chez Cyroul, le planning se retrouve au centre des débats, des interrogations et des critiques. Il n’est d’ailleurs pas très compliqué de trouver quelques créatifs pour jeter la première pierre sur les planneurs. Il est vrai que le planning est un métier complexe à appréhender. Et si Agathe, de Libé, à l’immense chance d’avoir une stagiaire à dispo pour parvenir à le définir, ça sent l’ambiguïté pour tous ceux qui n’auraient pas pensé à mettre leur dévoué(e) stagiaire à contribution. (417 euros par mois vaut bien une définition).

Mais à quoi sert un planneur enfin ?!

À l’inverse de la création, la stratégie n’est souvent pas  “palpable” dans le produit fini. Il est alors plus difficile de mettre en évidence son utilité ! Le plus souvent, je définis le métier de planneur plus ou moins comme ceci : Le planneur, c’est celui qui doit comprendre ce qu’est le produit et qui sont les gens à qui il est destiné. Une fois qu’il a compris l’identité du produit et de la marque (ses forces, ses faiblesses) et les aspirations des individus (leurs freins et leurs motivations), il doit trouver un concept, une idée centrale qui va exprimer au mieux l’offre auprès des individus. Ce concept, ce sont ensuite les créatifs qui auront la charge de le mettre en œuvre…[silence]…. [sourire de circonstance]…. [silence]… Œil inquisiteur, sourcil relevé, léger grattement du coude… L’interlocuteur n’a rien compris. Je prends alors l’éternel exemple d’Orangina… Et de sa pulpe que le public prenait pour du dépôt. L’application créative de secouer les hommes bouteilles exprimant concrètement l’idée stratégique de parler d’un bénéfice produit non considéré comme tel. Le planning n’existe que par la création. Vous conviendrez tous qu’il est difficile de trouver une publicité qui brille par sa stratégie sans une bonne création. Évidemment, il existe des exemples, mais de manière générale, une bonne stratégie n’est visible que par la justesse de sa création.

Alors comment prouver l’utilité du planning ?

Clarisse Lacarrau, dans une interview qu’elle m’a accordée, confiait sont ressenti : « on peut très bien se passer des planneurs. Particulièrement en France. » Cela pose bien un problème : il faut apporter sans cesse la preuve de son utilité. De l’utilité du planning. Qu’est ce qu’on fait pour vous aujourd’hui ? Voilà peut-être la question que les planneurs devraient se poser chaque matin. Le planneur est la seule personne, dans l’agence, à représenter l’individu. Et quand est-ce que la parole de l’individu est-elle prise en compte en l’absence du planneur ? Jamais. Voici, le fondement du planning. À chaque étape, le planneur doit faire preuve d’empathie pour l’individu, se questionner perpétuellement sur les émotions et les réflexions qui vont l’agiter. Il doit être du coté de l’idée, de l’unicité d’un message que doit percevoir et COMPRENDRE l’individu. À chaque brief, il doit s’émanciper de ses préjugés pour revêtir ceux de sa cible. Il doit garantir que le message publicitaire ait du sens ! Il en est le seul responsable car lui seul à cette double culture du récepteur ET de l’émetteur. Au quotidien, que voit-il, l’individu ? Chaque jour, nous passons devant des centaines de publicités… Les chiffres varient d’une étude à l’autre. De 150 à 3000 messages par jour… Je ne vais pas vous refaire le coup de la saturation, vous le connaissez par cœur. Par contre j’aimerai défendre l’idée que le planneur à un rôle essentiel à jouer. Les débats récurrents disent que la communication manque de créativité. Je crois pour ma part qu’elle manque notamment d’idées et de bon sens. Lorsque l’on regarde les publicités que l’on croise au quotidien, le constat est sans appel. Tristesse créative, évidemment. Mais tristesse intellectuelle surtout ! La publicité de tous les jours ne véhicule pas de message, n’exprime rien et ne dit rien. Elle s’adresse à tout le monde comme elle ne s’adresse à personne. Pas d’insight, pas d’histoire, pas de mise en scène. Tristesse intellectuelle car elle n’interpelle pas, ne questionne pas. Elle laisse indifférent. Attention intellectuelle ne veut pas dire intello ou élitiste… Je suis résolument de ceux qui pensent que l’on peut parler intelligemment aux gens, sans être compliqué. Mais je laisse le soin à Alexandre Astier de vous le démontrer.

http://www.dailymotion.com/videoxg85un

La publicité, avant d’être créative, ne devrait-elle pas avoir du sens ?

Il ne faut plus voir les marques comme un système structurel ou économique froid. Il faut les appréhender comme un individu avec son système de valeurs, son identité et ses ambitions. Lorsqu’une marque communique elle donne des informations aux gens (de manière consciente et inconsciente) sur son univers de référence, son identité et son statut. Elle véhicule une image, des impressions auxquelles le public s’identifie ou non. À force de clichés, à force d’uniformité, à force de supprimer la moindre aspérité idéologique (de peur de segmenter !!), la publicité ne véhicule plus rien. Pire, à l’instar de la politique elle n’est plus crédible. On lui reproche futilité, mensonge et manipulation. On souligne son manque d’engagement, son manque d’idéologie pour mieux montrer qu’elle n’est qu’image et façade. Une publicité qui ne dit rien sur l’essence de la marque n’est que réclame. Et comment avoir confiance dans une réclame… Il y a donc bien un déficit d’idée ou de message avant qu’il n’y ait un déficit de créativité !

Metro réaumur

L’art du contre exemple !

Dans ce bilan assez sombre, on peut quand même voir un peu de lumière. Comme vous tous, je m’exaspère souvent devant la pauvreté des publicités que l’on croise chaque jour. Pourtant, je pense que tous les publicitaires passionnés par ce métier ont la même ambition : faire de la bonne publicité. Et c’est ce mince espoir qui nous fait aimer ce métier. L’espoir de voir une belle idée, une belle réalisation envahir les télés, les murs du métro, de la ville et les 4ème de couv des magazines. J’ai, comme presque vous tous, l’espoir d’une publicité plus créative avec plus d’idées et de bon sens. Loin de la complexité ou du mépris de l’individu, une publicité qui séduit, interpelle ou fait réfléchir les gens. J’ai l’espoir d’un planning tourné vers l’individu et résolument convaincu qu’on peut l’intéresser. Un planning qui démontre à tous les publicitaires qu’une bonne compréhension de ses publics permet une publicité plus pertinente et plus intelligente. Et si j’entretiens ce (naïf ?) espoir, c’est que j’ai rencontré des publicitaires inspirants et que je vois quand même de très belles campagnes envahir notre quotidien.

Pour conclure, je voulais vous faire part d’une discussion que j’ai entendu il y a deux semaines, par hasard, à propos d’une publicité Canal +. C’était à la sortie du métro. Quatre personnes marchent dernière moi. Ce sont deux couples. Trentenaires, tout ce qu’il y a de plus communs.
L’un : “Oohh ! Moi la série que je veux voir c’est la nouvelle de Canal..”
L’autre : “Ahhh oui !! Platane avec Eric Judor.”
L’une : “Oui. vous avez vu la pub ?! Celle de l’amant avec Éric dans le lit”
L’un : “Elle est excellente ! Trop forte !”
La 4ème : “Tu sais que c’est une reprise d’une ancienne pub pour Canal ?”
L’autre : “Oui. Elle était géniale. Mais la nouvelle d’Éric est vraiment cool”.
La 4ème : “ha ha ha. trop fort quand il dit : de la oie ???”
L’autre (imitant Éric): “C’est pas pire que M. Placard ! ha ha ha”
L’un : “ha ha. J’ai vraiment envie de la voir !! En tout cas, Canal, ils sont vraiment fort pour créer des séries !”

Image de prévisualisation YouTube

Idée stratégique, qualité de la création, pertinence du message.
Tout est dit, non ?

n

Jocelyn Turlan.

Effets du Kamagra est différent pour tout le univers. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

Et si c’était plutôt çà, l’affichage qui mérite un prix ?

Image de prévisualisation YouTube

Si on m’avait demandé mon avis, je ne crois pas que j’aurais donné le Grand Prix de l’affichage 2011, décerné hier à Berlin par un jury dont je ne peux nier la grande qualité,  à une campagne qui mérite largement un Prix du packaging (cliquer ici), mais qui incarne pour moi ce qu’était l’affichage avant l’arrivée de la révolution digitale : une manière statique de montrer les produits. Les canadiens semblent l’avoir compris avant nous, si j’en crois cette opération rondement menée par la célébrissime Coccinelle de VW, qui, pour son grand retour, utilise de manière spectaculaire la réalité augmentée (film ci-dessus). Même si la performance de la voiture mise en scène, n’est pas sans nous rappeler la campagne de lancement de la Qashqai de Nissan, dans le cadre de l’opération digitale QashqaiCarGames.com conçue par TBWA en 2007 (vidéo ci-dessous) ! Bref (comme on dit ces temps-ci), vive l’affichage de demain !

Image de prévisualisation YouTube

Effets du Kamagra est varié pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le univers. Pas agréable de penser.

Et si les meilleures vidéos virales pouvaient raconter une histoire ?

Image de prévisualisation YouTube

Merci à @JeanBoileau, directeur des communications et du recrutement de l’université du Québec, d’avoir relayé par twitter cette vidéo virale originale, composée de 37 vidéos virales, dont la liste figure ci-dessous (liste que j’ai emprunté à Blippitt). L’idée originale de ce montage revient à  Luc Bergeron (@Zapatou sur twitter), réalisateur de web series au Quebec. Est-ce qu’un montage de vidéos ultra virales produit nécessairement une vidéo ultra virale ? A vous d’en décider ! ;-)

01- What does it feel like to fly over planet Earth? - http://bit.ly/pPijP4

02- DnB NOR Clooney ad - http://bit.ly/pU1O2E

03- Webcam 101 for Seniors…. - http://bit.ly/oSa3lX

04- Teenage Dream(With Me) - http://bit.ly/aA7oZ3

05- FOAR EVERYWUN FRUM BOXXY - http://bit.ly/e81j

06- Laughing Girl - http://bit.ly/9BgDoL

07- The Force: Volkswagen Commercial - http://bit.ly/e0j2z3

08- DC SHOES: KEN BLOCK’S GYMKHANA FOUR; THE HOLLYWOOD MEGAMERCIAL - http://bit.ly/nm5RVw

09- Riccardo Patrese drives wife crazy in Civic Type-R - http://bit.ly/Bq9oG

10- Drive Recklessly - http://bit.ly/pOJvXj

11- Vitesse au volant - http://bit.ly/15modb

12- Vitesse au volant : Le prix de la vie - http://bit.ly/kGbdAl

13- David After Dentist - http://bit.ly/1Srd76

14- Obama: a Tragedy for Our Entire Country - http://bit.ly/orkeji

15- 29 years old and hearing myself for the 1st time! - http://bit.ly/nvuWTy

16- Lily’s Disneyland Surprise! - http://bit.ly/qii4eZ

17- LEAVE BRITNEY ALONE! - http://bit.ly/a4G36e

18- Emerson – Mommy’s Nose is Scary! (Original) - http://bit.ly/hjwIi6

19- Hahaha - http://bit.ly/a14ir0

20- Baby Laughing Hysterically at Ripping Paper (Original) -http://bit.ly/hVDFaA

21- Son’s reaction to ‘Empire Strikes Back’ reveal!!!! - http://bit.ly/a14ir0

22- Star Wars Kid - http://bit.ly/9OQVhM

23- Rhythm & Boobs: best earbuds headphones for exercise ( Zippearz ) -http://bit.ly/ehMZhp

24- NEW Heineken Commercial – verry funny - http://bit.ly/UcTd

25- Carlsberg stunts with bikers in cinema - http://bit.ly/q0uhdS

26- BUDWEISER WASSUP ORIGINAL + PIZZA GUY - http://bit.ly/t6TNa

27- Beyonce Single Ladies Dance - http://bit.ly/50f

28- Rachel’s Birthday Video - http://bit.ly/cI4Gfl

29- you need to get off facebook - http://bit.ly/eAhcKt

30- G-Shock “The Descent” Part II - http://bit.ly/qcGVDY

31- Mountain Biker gets taken out by BUCK – CRAZY Footage – Only in Africa - http://bit.ly/mXLuXq

32- Yosemitebear Mountain Giant Double Rainbow 1-8-10 - http://bit.ly/75ieRc

33- eHarmony Video Bio - http://bit.ly/iTq5ao

34- 12 - http://bit.ly/au4eNw

35- Qu8k Rocket Launch Highlights – On-board GoPro HD at 22+ miles above earth - http://bit.ly/pHvJhs

36- Jedi Kittens Strike Back - http://bit.ly/q5dLiS

37- Aerostat - http://bit.ly/oa32z4

The Radio Voice: Ted Williams - http://bit.ly/gL2hnW

Music: Mass Winnings by Steve Jablonsky - http://imdb.to/bB9JmY

Effets du Kamagra est différent pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.