Archives mensuelles : septembre 2013

motorola-lazy-haut

ET SI LA PARESSE ETAIT UN VILAIN SMARTPHONE ?

Vous avez probablement déjà vu le film Moto X de Motorola ci-dessus qui totalise plus de 15 millions de vues sur YouTube depuis sa mise en ligne le 9 septembre dernier. Mais vous n’avez peut-être pas encore vu les 4 autres épisodes de cette série (ci-dessous), conçue par l’agence Droga 5, que j’ai découvert via le toujours excellent blog La Réclame, mettant en scène l’humoriste TJ Miller dans le rôle parfaitement interprété du smartphone paresseux.

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

matthieu-ricard1-roadlesstraveled.tv_

ET SI L’ALTRUISME ETAIT NOTRE PLUS GRANDE FORCE ?

J’ai décidé de consacrer le #JourDuPenseur de ce dimanche au dernier livre de Matthieu RICARD intitulé « Plaidoyer pour l’altruisme – La force de la bienveillance », un pavé de 777 pages qui se lit très simplement, et dont les 120 pages de notes additionnelles témoignent de la volonté de démontrer quasi scientifiquement que le fondement et le destin de l’homme n’est pas d’être égoïste, mais altruiste. J’avais déjà eu l’occasion de consacrer cette rubrique à la notion d’empathie, en particulier au travers des livres de Serge Tisseron, « L’empathie au coeur du jeu social » (voir mon post « Et si on réveillait l’empathie ?« , et au livre de Jeremy Rifkin (« Une nouvelle conscience pour un monde en crise – Vers une civilisation de l’empathie ») dans le post  » Et si l’empathie était plus que jamais le moteur de notre civilisation ?« . Matthieu Ricard, célèbre chercheur en génétique cellulaire devenu moine bouddhiste et interprète du Dalaï-Lama, tente une approche multidisciplinaire de l’altruisme, au carrefour de la philosophie, de la psychologie, des neurosciences, de l’économie et de l’écologie pour nous démontrer que l’altruisme n’est ni une utopie, ni un voeu pieu, mais une nécessité, voire une urgence pour résoudre nos problèmes d’aujourd’hui et anticiper ceux de demain.

Capture d’écran 2013-09-29 à 00.23.26

« L’altruisme est maléfique… L’homme ne doit avoir d’estime que pour lui même… L’altruisme est immoral parce que l’on vous demande d’aimer tout le monde sans discrimination… Vous ne devez aimer que ceux qui le méritent. » déclarait Ayn Rand en 1959, citée par Matthieu Ricard. Cette citation pourrait sembler remarquablement cohérente : en effet, chacun de nous cherche à vivre, et afin de vivre, d’être heureux. Or le meilleur moyen d’être heureux n’est-il pas de se conscrer exclusivement à ses propres besoins ? En d’autres termes, n’avons nous pas vocation à être égoïstes ? Pour Matthieu Ricard, la voie principale du bonheur est, au contraire, de ne penser d’aux autres. En effet, il a non seulement été démontré par les chercheurs en sciences sociales qu’être altruiste rendait plus heureux qu’un comportement égoïste, mais en plus, et contrairement à ce que suggèrent Rand ou Nietzche, l’altruisme n’implique ni lâcheté ni sacrifice. Pour rejeter l’apparente douleur sacrificielle de l’altruisme, Ricard évoque le cas d’un indien (Sanjit « Bunker » Roy), qui, fils d’une riche famille et brillant scolairement décida pourtant d’abandonner ses études afin de passer sa vie à aider les populations défavorisées indiennes à se développer. Et celui-ci, après 40 ans, n’a jamais tenté de retourner à son milieu d’origine ou de reprendre ses études : son action semble lui avoir permis d’atteindre un bonheur certain, bien supérieur au bonheur égoïste. Quant à l’aveuglement, la lâcheté de l’altruisme, âprement reproché par Nietzsche, Matthieu Ricard préconise au contraire d’être parfaitement clairvoyant : « L’altruisme doit être guidé par la lucidité et la sagesse. Il ne s’agit pas d’accéder inconsidérément à tous les désirs et caprices des autres. L’amour véritable consiste à associer une bienveillance sans limite à un discernement sans faille. » (en distinguant, par exemple, les gains à court et long terme pour autrui de notre intervention).

Dès lors, l’altruisme semble s’imposer comme une valeur personnelle inévitable. Cependant, il ne s’agit pas (seulement) de ne pratiquer l’altruisme qu’avec les individus nous étant spontanément sympathiques. Tout l’enjeu, et toute la difficulté, est de l’appliquer inconditionnellement. Nous devons être parfaitement impartiaux, et avoir autant de compassion et d’empathie pour notre pire ennemi que pour notre meilleur ami. Celles-ci sont en effet indispensables pour devenir altruistes, car elle nous permettent de comprendre et d’identifier la souffrance d’un individu. Pour Matthieu Ricard (qui reprend là la conception bouddhiste), les êtres souffrent par ignorance, victimes d’une vision faussée du monde, qui, disproportionnée, les blesse à tous les instants. L’empathie est la clé nous permettant d’accéder à la souffrance d’autrui. Il importe cependant de nous méfier de la détresse empathique (ressentir si intensément la souffrance d’autrui qu’elle nous amène à nous replier sur nous même) : il faut arriver à « prendre conscience des besoins d’autrui et à éprouver ensuite un sincère désir de lui venir en aide. » Grâce à cette empathie, et en sachant, via un amour sincère d’autrui, surmonter la peur (« l’amour ne craint rien ni personne. Il tranche la peur à sa racine même. » – Gandhi), nous pouvons rendre un monde altruiste possible, nous débarrassant ainsi de la jalousie, l’écrasement social, … et entrant dans un univers lucidement et profondément favorable à l’autre. Si l’altruisme est le moyen d’accéder au bonheur individuel, il est aussi, pour Matthieu Ricard, la voie dont l’économie a besoin. Plaidant pour une économie positive et solidaire, Matthieu Ricard prône l’innovation au service du bien commun et appelle à une consommation raisonnable et raisonnée. Il prône également l’altruisme envers les générations futures, en mettant en évidence l’injustice des changements environnementaux, le réchauffement climatique touchant des pays déjà touchés par la maladie et la pauvreté. Une révolution verte est nécessaire pour nourrir toute la planète sans détruire la biosphère. Rejoignant les réflexions du Collegium International (cliquer ici) et de Jacques Attali (cliquer ici), Matthieu Ricard appelle à une prise de conscience au plus haut niveau de l’interdépendance, et à une refonte de la gouvernance mondiale. Comme le disait le philosophe Bertrand Russell :  » La seule chose qui va racheter l’humanité est la coopération ». Mais s’il faut promouvoir l’altruisme au niveau de la société, c’est au niveau de chaque individu que tout commence : c’est au plan individuel qu’il nous revient de cultiver l’altruisme. A chacun d’entre nous de relever ce défi !

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

449756429_1280

ET SI CLIQUER N’ÉTAIT PAS JOUER ?

Deuxième dose d’#ECLATDERIRE ce samedi pour compenser la morosité du ciel gris parisien, ce nouveau film de la campagne ADOBE intitulé à bon escient « Click, Baby click ! » Un film qui s’inscrit dans la veine humoristique choisie par ADOBE pour sa communication virale sur le thème « Metrics, Not Myths », avec sa précédente campagne anti « buzzwords », et son excellent film au Superbowl 2013 (ci-dessous).

Effets du Kamagra est différent pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure choix. Et il est intéressant pas pour tout le univers. Pas agréable de penser.

envie-de-tout-plaquer-pour-faire-de-l-humanitaire-c-1

ET SI CHACUN S’ENGAGEAIT SELON SES MOYENS ?


Une Hippie passe un entretien d’embauche par Solidaritesinternational

Comme tous les samedis sur ce blog, c’est #EclatDeRire avec les meilleures publicités humoristiques du monde entier. L’humour est un registre publicitaire assez peu utilisé par les associations humanitaires du fait de la nature des causes qu’elles défendent. Cette semaine, SOLIDARITES INTERNATIONAL, qui avait obtenu le dernier Grand Prix de la campagne citoyenne en 2013 pour son très beau film Water Ink (cliquer ici), ose une campagne humoristique, toujours signée de son agence BDDP&Fils, pour nous rappeler que l’engagement caritatif se fait au travers d’actions qui ont besoin de financement, plus que de belles paroles ou de louables intentions : « Tout le monde ne peut pas aider sur le terrain, mais tout le monde peut faire un don ». Une campagne qui a le mérite de faire réfléchir sur la notion même d’engagement caritatif. Je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week-end !


Un couple passe un entretien d’embauche par Solidaritesinternational


Un retraité passe un entretien d’embauche par Solidaritesinternational

Effets du Kamagra est différent pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

C2C-Deltaa9-640x360

ET SI C2C S’EXPRIMAIT ENCORE MIEUX EN IMAGES ?

Publié en exclusivité sur le blog FUBIZ ce matin, le nouvau clip de C2C illustrant le morceau « Delta » tient toutes ses promesses avec une belle animation conçue par le collectif CRCR, collectif qui avait réalisé pour l’agence BEING le dernier film publicitaire DEEZER (en bas de ce post). Vous pouvez aussi télécharger des fonds d’écran extraits du clip DELTA en cliquant ici. C2C démontre une fois de plus que sa musique s’accorde particulièrement bien aux images, qu’il s’agisse d’animation, ou d’images réelles comme dans le film OPI (ci-dessous) conçu par DAN, l’agence digitale de TBWA, sur la célèbre musique « Down the Road » extraite du même album de C2C, qui a obtenu le prix de la catégorie Cosmétique Parfum au Grand Prix Stratégies / Amaury Médias du luxe 2013, la semaine dernière.


OPI – INSTINCT OF COLOR par OPI

Effets du Kamagra est différent pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

funky-chicken-promote-mercedes-magic-body-control-video-67462-7

ET SI LES ANIMAUX VOUS DONNAIENT UNE LEÇON DE CONDUITE ?

L’usage des animaux à des fins démonstrative dans la publicité n’est pas en soi très original. Mais il faut reconnaitre que Mercedes (film ci-dessus) et Volvo Trucks (film ci-dessous) ont su faire preuve d’une réelle créativité pour démontrer les qualités de leurs véhicules. Comme quoi, il n’y a pas que les chats qui peuvent faire du buzz !

Effets du Kamagra est varié pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le monde. Pas agréable de penser.

CityOfGood_Concepts_0000_1-600x424

ET SI VOUS PRENIEZ UN VERRE AVEC JOHN HEGARTY POUR AIDER NICOLAS ?

Avez-vous entendu parler de T.I.E ? Depuis 2007, The International Exchange (vidéo ci-dessus) propose aux agences de communication anglaises des programmes de formation d’une nature particulière, en leur permettant d’envoyer un de leur collaborateur en mission pour une Organisation Non Gouvernementale quelque part dans le monde. Nicolas JAYR, un ancien jeune collaborateur de TBWA aujourd’hui chez BBH à Londres va partir a Recife (Brésil) en Novembre pour aider l’ONG Grupo Ruas e Pracas, dont la mission est d’éduquer et réinsérer les enfants et adolescents vivant dans les rues, a travers une méthode basée sur l’éducation de rue. Vous pouvez suivre Nicolas sur twitter ( @nicolasjayr). Pour lever des fonds pour l’association, il a réussi à mobiliser d’une manière tout à fait créative toute l’agence BBH London, en commençant par John Hegarty en personne, dans le cadre d’une grande mise aux enchères sous forme de loterie en ligne sur la plateforme City of Good (lien sur: www.cityofgood.me). Parmi les lots accessibles sous forme de loterie ou d’enchères, notons tout de même un maillot de la Jamaïque signe par Usain Bolt, un casque signe par Jenson Button ainsi qu’une bouteille de l’unique whisky Johnnie Walker Director’s Blend, une édition limitée a seulement 504 exemplaires chaque année. Vous pourrez également enchérir pour une visite guidée des studios de l’architecte Zaha Hadid, passer une après-midi photo à Londres avec Klaus Thymann (vainqueur du concours Sony World Photographer Award en 2013), et même déguster un verre de vin avec le fondateur de BBH, Sir John Hegarty (fin connaisseur et propriétaire de vignoble) avec quatre autres personnes de votre choix. Vous pourrez même gagner une affiche originale de la célèbre campagne signée TBWA\Hunt Lascaris qui avait fait l’objet d’un des tous premiers posts sur ce blog en 2009 (cliquez ici) ! Vous avez jusqu’au 10 Octobre pour décider sur quelle expérience miser et faire vos offres sur la plate-forme cityofgood.me. Suivez @bbhcityofgood pour plus d’infos et bonne chance!

CityOfGood_Concepts_0000_1-600x424

Effets du Kamagra est différent pour tout le univers. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

Capture d’écran 2013-09-22 à 08.28.02

ET SI NOUS APPRENIONS A DEVENIR ANTIFRAGILES ?

J’ai décidé de consacrer notre #JourDuPenseur dominical, au dernier livre de Nassim Nicholas Taleb :  » Antifragile – things that gain from disorder ». Il n’est plus besoin de présenter Nassim Nicholas Taleb, mathématicien, ancien trader et essayiste, depuis l’extraordinaire succès de « The Black Swan », vendu à plusieurs millions d’exemplaires, un livre auquel j’avais consacré un post en octobre 2010 (« Et si l’incertitude était la seule certitude ?« ). Après s’être penché sur « les cygnes noirs », ces événements radicalement imprévisibles, qui détruisent toute certitude établie par l’histoire, Nassim Nicholas Taleb avait déjà commencé à réfléchir sur la notion de fragilité au travers d’un petit ouvrage intitulé « Force et fragilité » (cliquer ici). Dans  » Antifragile – Things that gain from disorder », Taleb pousse son raisonnement beaucoup plus loin et explore le champ de « tout ce qui ne se contente pas de résister aux chocs, mais qui gagne et progresse en absorbant les chocs ». Car l’antifragilité dépasse largement la résilience ou la robustesse : « Schocks and disruptions make you stronger and more creative, better able to adapt to each new challenge you face ». L’antifragilité est une force qui se nourrit et se construit à partir des agressions du monde extérieur. Tout comme nous.

Capture d’écran 2013-09-22 à 08.28.02

Tentez de réfléchir à l’opposé du mot « fragile » : les mots « solide », « robuste », ou « incassable », vous viendront probablement à l’esprit. Mais sur l’échelle de la fragilité, cela ne correspond qu’à un état neutre. Le véritable opposé de « fragile » devrait correspondre à quelque chose qui, au lieu de souffrir, bénéficierait des chocs, telle l’Hydre mythique dont une tête tranchée était immédiatement remplacée par deux têtes. Pour Nassim Taleb, il convient de placer la notion d’antifragilité – de croissance post-traumatique – au centre de nos vies ainsi que du système économique et politique. En effet, de même qu’ingérer de faibles doses de poison nous rend plus résistants à l’empoisonnement individuellement, on peut aussi, sur une échelle plus large faire de petits feus de forêt afin d’éliminer progressivement ce qu’il y a de plus inflammable et ainsi éviter une catastrophe massive. L’antifragilité apparaît donc comme une voie de renforcement et de diminution du risque, dans quelque domaine que ce soit. C’est aussi, voire surtout, l’une des meilleures manières d’éviter les « cygnes noirs », ces événements aux conséquences catastrophiques car totalement imprévus.

cygnenoir-730x547

Comment, alors, mettre en place cette antifragilité ? Pour Taleb, l’une des voies principales commence par repenser la notion d’ordre et de stabilité. En effet, le désordre peut paradoxalement renforcer un système, tandis que l’ordre peut l’affaiblir. Introduire une notion chaotique d’imprévu à tout moment amène une personne, mais également un système, à rester sur ses gardes en permanence, et donc à être plus solide. La profusion du désordre peut également, contre intuitivement, mettre en évidence ce qui n’apparaissait pas clairement, car nous « surcompensons » en redoublant d’attention face au déluge d’informations. Ainsi, l’oreille humaine ne peut pas détecter certains sons s’ils sont trop faibles lorsqu’elle les écoute seuls. En revanche, si l’on ajoute une multitude de bruits additionnels dans le fond, l’oreille entendra ces faibles sons qu’elle ne distinguait pas au départ, car elle « surcompensera » face au déluge de sons, et affinera sa perception (phénomène de résonance stochastique).

Enfin, l’ordre, la continuité, la stabilité peuvent fragiliser un système, pour la simple et bonne raison que lors de cette stabilité, des tensions et des failles peuvent s’accumuler sans qu’on les voit, et menacer d’exploser toutes en même temps, comme lors des périodes d’euphorie économique ou de paix prolongée artificielles. Sans aller jusqu’à faire l’apologie des guerres ou de la décroissance économique, Taleb rappelle que ces périodes, quoi qu’agréables sur le court terme, peuvent être extrêmement néfastes sur le long terme (dépression suivant l’euphorie, guerre civile entre des ethnies ennemies). D’où l’intérêt, régulièrement, d’introduire un peu de désordre dans le système afin qu’il produise de sains anti corps. Que ce soit à l’échelle de la planète, à celle de l’économie ou à l’échelle humaine, il est plus que jamais urgent d’apprendre à renforcer notre antifragilité.

Effets du Kamagra est varié pour tout le univers. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le univers. Pas agréable de penser.

656747-psy-gangnam-style

ET S’IL VALAIT MIEUX NE PAS COUPER LA MUSIQUE ?

Comme tous les samedis sur ce blog, notre rubrique #EclatDeRire vous fait découvrir les meilleures campagnes humoristiques du monde entier. Avec aujourd’hui la toute nouvelle campagne pour la télé musicales espagnole KISS TV, produite par Mickolaj Gackowski (www.mgackowski.com), visant à démontrer l’importance de la musique dans nos vie sur le thème « If you take out their music, you take out their meaning « . Posons nous la question un court instant, quel sens auraient nos vies sans Psy ? Dans l’attente de votre réponse, je vous souhaite à toutes et à tous un excellent week-end, en musique bien sûr !

Effets du Kamagra est varié pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le univers. Pas agréable de penser.

WWF-We-Dont-Farm-Like-This

ET S’IL N’Y AVAIT PAS QUE LA TERRE A PROTEGER ?

« We don’t farm like this » est le thème du nouveau film WWF au Canada qui nous rappelle utilement qu’il n’y a pas que la terre à protéger par une agriculture raisonnée, mais aussi et surtout la mer dévastée par des techniques de pêche déraisonnables. Nous le savons, la pêche intensive menace les océans. Selon le magazine Science, entre 80 et 100 millions de tonnes de poissons sont pêchées chaque année dans les océans. Harengs, cabillauds, colins et maquereaux sont les espèces de poissons les plus communément pêchées. En raison de la pêche intensive, la plupart de ces espèces sont aujourd’hui au bord de l’extinction : 75 % des stocks mondiaux sont surexploités. Malgré ces chiffres alarmants, 90 % des subventions européennes sont toujours destinées à la pêche industrielle. Et si on en faisait pas à la mer ce que l’on n’ose plus faire à la terre ?

448665440_640

Effets du Kamagra est varié pour tout le paix. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.