ET SI ELLO AVAIT (PRESQUE) TOUT D’UNE IDEE QUI TUE ?

Capture d’écran 2014-09-29 à 11.42.15

Si vous vous intéressez aux réseaux sociaux et que vous étiez connectés ce week-end, il vous a probablement été difficile d’échapper au phénomène Ello. J’ai personnellement ouvert mon profil et celui de BEING Worldwide, qui pourra dire qu’elle fut une agence pionnière, quel que soit l’avenir de ce nouveau réseau ! Ello se présente comme un réseau social alternatif, parce que sans publicité (« Your social network is owned by advertisers ») et autorisant l’anonymat. Ello s’engage à ne pas commercialiser vos données personnelles, et si vous désactivez la fonction analytics, Ello ne connait pas vos données. Ello se distingue aussi par son design (« We believe in beauty, simplicity and transparency »), et son mode d’emploi simplissime à mi-chemin entre Tumblr pour la logique de publication, et twitter pour la logique des followers (Vous pouvez suivre des amis sans « friend request » préalable »). Créé par Paul Budnitz avec l’aide d’une agence de design (Berger & Föhr) et un collectif de « creative technologists » (Mode Set), Ello n’est pas comme wikipedia une entreprise non profit (et son code source n’est pas public), mais une entité commerciale qui a levé 435 000 dollars auprès d’un fond d’investissement (FreshTracks Capital). Ello est en version Béta, accessible sur invitation : chaque nouveau membre peut envoyer un nombre limité d’invitations à ses amis. Les fonctionnalités sont encore limitées (pas de « like » ou de « share », moteur ne fonctionnant que sur les noms des membres et pas sur les contenus…), mais une liste de fonctionnalités à venir a déjà été rendue publique (bouton « love », Intégration directe de vidéos etc…). Apparemment, Ello a tout pour réussir modulo un (gros) détail selon moi.

ST_Ello_600

Ello est une marque disruptive. C’est un « category killer » qui suit plutôt bien les 10 commandements des « Killer ideas » :

1. TAKE ADVANTAGE OF THE CONTEXT : ELLO profite des critiques faites à Facebook sur sa monétisation publicitaire, sa gestion des données personnelles et son refus de l’anonymat.

2. SUBVERT : ELLO redonne au réseau social sa dimension subversive, à la fois en s’opposant au leader existant sur ses fondamentaux, mais aussi en proposant une alternative qui se veut plus libertaire (protection de l’anonymat), en ligne avec les racines du net.

3. SPOKESPERSON : ELLO dispose non seulement de ses fondateurs pour alimenter le buzz, mais aussi de tous ses nouveaux membres, en particulier les plus influents sur les réseaux sociaux, qui ont a coeur de diffuser sa bonne parole.

4. SUCCESSFULL INTRODUCTION : Le système « élitaire » de parrainage (qui avait aussi réussi à Facebook quand il était réservé aux grandes écoles américaines), crée à la fois le buzz et l’attente.

5. CHOICE OF WORDS : Ello est un nom formidable. De ceux dont on se souvient facilement après l’avoir entendu et vu une seule fois. Il ne manque à la marque qu’une Tagline, que je serais heureux de concevoir pour elle avec l’agence BEING, si la demande m’en est faite ! ;-)

ello

6. STRONG SYMBOLS : La récupération par Ello du bon vieux « smiley » est très bien vue. Cela donne immédiatement à la marque un statut iconique, et la dote at vitam eternam d’un symbole visuel facilement déclinable.

7. TELL A STORY/WRITE A MANIFESTO : C’est littéralement le moteur du recrutement d’Ello :  » Votre réseau social appartient aux publicitaires. Chaque statut que vous partagez, chaque ami que vous vous faites et chaque lien que vous suivez est suivi, enregistré, et converti en donnée. Les publicitaires achètent vos données de façon à vous montrer plus de publicités. Vous êtes le produit qui est acheté et vendu ».

8. PROVE WHAT YOU PREACH : Dans le fond comme dans la forme, y compris dans sa simplicité d’usage et dans une forme d’amateurisme assumé, Ello est en ligne avec sa promesse.

9. LOOK FOR FREE MEDIA : Le monde entier aura entendu parler d’ELLO à la fin de cette semaine, sans que la marque n’ait investi un centime en achat d’espace.

10. SHAREABLE CONTENT : C’est probablement l’un des points faibles d’ELLO à date : les contenus ne se partagent pas simplement ni à l’intérieur de l’écosystème, et encore moins à l’extérieur.

Mais si ELLO a presque tout pour réussir en tant que marque, il lui manque tout de même un élément majeur pour faire mieux que Diaspora, Path ou même Google+ : un business model viable. La montée en charge rapide du réseau est génératrice de couts importants en infrastructure (serveurs et sécurisation des données) et développement. Le modèle 100% gratuit sans publicité n’est pas viable. ELLO déclare avoir l’intention de faire payer un certain nombre d’options à venir. C’est un pari loin d’être gagné sur un public large. Celà pourrait conduire Ello soit à rechercher une monétisation sur un public niche (ce qui limiterait sa croissance et sa puissance), soit à se vendre à un concurrent de Facebook qui pourrait tenter d’utiliser la marque pour accélérer sa croissance dans les réseaux sociaux. Sinon, Ello risque bien de n’être qu’un feu de paille dont l’utilité aura au moins été de montrer qu’il reste des attentes fortes sur le marché des réseaux sociaux que le leader ne sature pas. Et qu’il aurait intérêt à prendre en compte dans ses prochaines évolutions. Et si Ello était finalement le meilleur moyen d’inciter Facebook a progresser dans le sens des attentes de ses membres ? En attendant de lire vos réactions et commentaires, je vous invite à suivre le compte Ello de BEING (ci-dessous), qui vous donnera chaque semaine le meilleur du design mondial. Car BEING partage avec ELLO un élément fondamental de sa philosophie : IN DESIGN WE TRUST !

Capture d’écran 2014-09-29 à 11.46.14

Effets du Kamagra est différent pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle option est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le règne. Pas agréable de penser.

Il existe de populeux médicaments pour divers cas. Il existe de nombreuses pharmacies juridiques sur Internet qui traiteront les ordonnances. Il ya de populeux médicaments pour chaque affliction. Ci-dessous sont des conseils de défense importants sur « Acheter du Kamagra 100mg« . Lorsque vous obtenez des remèdes comme Kamagra, vous devez vous souvenir de « achat kamagra 100mg« . Une autre problème que nous allons nous poser est « kamagra oral jelly« . Bien que la dysfonctionnement érectile elle-même n’est pas nécessairement grave, il est parfois l’un des premiers signes précurseurs des autres conditions de santé sous-jacentes qui peuvent être très graves. Demandez à tout le monde et il répondra lequel tout médicament a des effets secondaires. Avec de bonne réputation source vous obtenez des économies, qui peuvent également être rachetées bien pensé de la droguerie en ligne avec une prescription valide pour ce remède.

Ajouter un commentaire