ET SI NOUS PENSIONS AVEC NOS MAINS?

LaVIeSolide

C’est donc mardi dernier qu’ont été remis les prix RH ManpowerGroup – HEC Paris 2019 en présence de Daniel Kahneman, le psychologue et économiste américano-israélien qui fut Prix Nobel d’Economie en 2002 pour ses travaux fondateurs sur la théorie des perspectives . Au centre de son travail, les distorsions, le plus souvent inconscientes, dans notre façon de traiter de l’information, qui nous font dévier de la pensée logique ou rationnelle : les biais cognitifs. Et c’est justement le livre de son disciple et ami, Olivier Sibony intitulé “Vous allez commettre une terrible erreur” (qui avait fait l’objet de ma chronique #JourDuPenseur récemment – cliquer ici), qui a remporté le Grand Prix du Jury 2019 (jury dont je faisais partie- cliquer ici). Un Prix spécial du Jury a également été remis à Luc Julia pour son livre “L’intelligence artificielle n’existe pas” (voir ma chronique en cliquant ici), et le Prix des élèves d’ HEC Paris est allé à l’excellent livre de Ali Laïdi ” Le Droit, nouvelle arme de guerre économique” (cliquer ici). Vous pouvez retrouver l’ensemble des 8 finalistes en remontant les 8 derniers posts de mon blog. A l’issue de la cérémonie, et juste avant la conclusion de l’économiste Yann Algan qui a présenté l’extraordinaire “Economie pour un monde qui change” réalisé avec des économistes du groupe CORE dans le monde entier, j’ai eu le privilège de présenter les ” 7 Pépites 2019″ du Prix ManpowerGroup – Hec paris, sept livres (voir photo en bas ce ce post) qui méritent d’être mise en lumière pour leur qualité remarquable, que je chroniquerai dans les 7 prochaines semaines dans le cadre de la rubrique #JourDuPenseur de ce blog. En commençant par mon livre coup de coeur absolu : “La vie solide – La charpente comme éthique du Faire” d’Arthur Lochmann, un étudiant en droit et en philosophie qui décida de devenir charpentier, et qui raconte merveilleusement bien pourquoi et comment la charpente peut proposer une véritable éthique pour notre modernité.

“Les Uns pensent, dit-on, les autres agissent ! Mais la vraie condition de l’homme, c’est de penser avec les mains”. Arthur Lochmann nous offre un récit d’apprentissage plein d’humilité, entremêlant souvenirs de chantiers et réflexion sur le corps, le savoir et le travail d’aujourd’hui. La relation aux outils et la découverte de leur fonctionnalité transforme notre rapport au monde. Arthur Lochmann nous montre de manière incroyablement simple, humaine et poétique, comment la pratique de l’art d’être charpentier lui a donné les clés pour s’orienter en donnant du sens à son action, préserver un bien commun, et s’inscrire dans le temps long. Il nous fait successivement découvrir le rôle de la répétition et des pratiques régulières, la dimension formatrice de l’erreur, mode d’acquisition privilégié des savoir faire, les règles de construction immuables depuis les premières cathédrales du 12ème siècle, la cohabitation entre savoir traditionnel et avancée technique avec toujours la même philosophie : écouter la matière et respecter ses caractéristiques naturelles. Il nous parle aussi de la variété des cultures et traditions artisanales avec toujours, l’honneur du métier qui se retrouve aussi dans les fablabs et la culture de l’innovation. L’artisan est responsable de son travail bien fait, à l’opposé des “bullshits jobs”. Une éthique du bien faire qui implique aussi de transmettre ses savoirs pour que ce “bien faire” puisse non seulement vivre dans son travail propre, ma également dans celui des autres que l’on forme. Apprendre et transmettre des savoirs anciens, c’est préserver un bien commun et s’inscrire dans le temps long. En ayant l’humilité de respecter les forces de la nature, et d’admettre ce qui nous dépasse. Merci Arthur Lochmann pour cette formidable et inspirante leçon de vie !

Les7pépitesManpowerHEC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>