Archives du mot-clef IDEE QUI TUE

2012-10-02-http--www.google.com-imgres?imgurl=http--www.randishade.com-UserFiles-vote.jpg&imgrefurl=http--www.randishade.com-212-vote.htm&h=1044&w=1050&sz=265&tbnid=3vmmZTFVkvHaOM-&tbnh=82&tbnw=82&zoom=1&usg=__WJf1MgGykMGSK

ET SI VOUS VOTIEZ POUR L’IDEE TOULOUSAINE QUI TUE ?

2012-10-02-http--www.google.com-imgres?imgurl=http--www.randishade.com-UserFiles-vote.jpg&imgrefurl=http--www.randishade.com-212-vote.htm&h=1044&w=1050&sz=265&tbnid=3vmmZTFVkvHaOM-&tbnh=82&tbnw=82&zoom=1&usg=__WJf1MgGykMGSK

L’opération « Et si l’idée qui tue, c’était la vôtre ? » à Toulouse, organisée par quatre étudiantes du Master AGCOM, entre dans sa dernière phase. Parmi l’ensemble des idées proposées par les toulousains, dix idées ont été sélectionnées par un jury composé de professionnels de la communication et de journalistes (parmi lesquels se trouveront des représentants des partenaires de l’opération : Mairie de Toulouse, MyFeelBack, CBS Outdoor, Objectif News, Toulouse FM et TBWA\Compact, l’agence toulousaine du groupe TBWA\France). Voici les 10 idées finalistes :

- Idée N°4 de Florian : « Et si le métro se transformait en lieu de rencontre le soir ? » (Une fois par mois sur la base d’une thématique spécifique)

- Idée N°5 de Cyril : « Et si nous développions l’entraide entre toulousains ? » (Première plate-forme de crowdhelping connectant les toulousains)

- Idée N°14 de Ségolène : « Et si on pouvait emprunter des vedettes à pédale pour circuler sur le canal ? » (un réseau de mini bateaux bus écologiques utilisant l’énergie des passagers)

- Idée N°21 de Laurent : « Et si on réalisait un film à Toulouse ? » (coproduit et réalisé par les toulousains)

- Idée N°25 de Camille et Kévin :  » Et si une grande journée des étudiants était organisée ? » (réunissant l’ensemble des étudiants de la ville)

- Idée N°26 de Pauline : « Et si les murs de Toulouse avaient leur mot à dire ? » (une expo culturelle permanente sur certains murs de la ville)

- Idée N°31 de Philippe : « Et si on organisait sur le Port-Saint-Sauveur un marché de producteurs le soir avec arrivée des marchandises en bateau ? » (pour permettre aux citadins d’aller au marché le soir)

- Idée N°32 de Sebastiano : « Et si on se déplaçait en « Waterbus » à Toulouse ? » (Des Bateaux-bus pour désengorger les transports en commun)

- Idée N°43 de pascal et Solène : « Et si on créait l’ »ID LAB », le premier laboratoire/atelier de prototypage d’idées à Toulouse ? » (Une structure associative pour permettre à chacun de développer et tester ses idées avec un concours annuel à l’occasion de la Foire de Toulouse)

- Idée N°46 de Allan : « Et si l’on donnait aux Toulousains un moyen moderne pour s’exprimer ? » (Un panneau d’affichage digital pour tous, relié à internet (et modéré) permettant d’afficher des messages non commerciaux émis par tous les toulousains).

Voilà. Le vote est ouvert : il vous suffit d’aller sur la page facebook « Et si l’idée qui tue, c’était la vôtre ? » (cliquer ici) et de « liker » vos idées préférées cette semaine avant samedi 9 mars. Je serai à Toulouse le vendredi 15 mars 2013 à partir de 18 heures pour célèbrer les 5 idées gagnantes. A vous de décider !

affiche-concours_1358783869511-jpg

Transformer les Toulousains en distributeurs d’idées pour leur ville, c’est l’initiative originale prise par quatre étudiantes du Master Administration et Gestion de la Communication (AGCOM) de l’Université Toulouse 1 – Capitole (Maurane Boulanger, Mélanie Auriol, Tifenn Lecat et Georgia Dimitrakopoulou), en lançant à Toulouse, le concours “ Et si l’idée qui tue, c’était la vôtre ? “. Du 1er février au 22 février 2013, tous les Toulousains qui le souhaitent sont invités à déposer leurs idées innovantes pour la ville grâce à un formulaire disponible via QR Code (ci-dessous) sur l’affiche diffusée dans Toulouse par CBS Outdoor, téléchargeable sur internet (Formulaire de dépôt des idées), via facebook (« L’idée qui tue 2013 ») ou Twitter (@ideequitue2013) . Parce que Toulouse est une ville inspirante et créative, l’objectif de ce concours, réalisé avec le soutien de la Mairie, est de révéler des idées et des talents qui contribuent à faire rayonner la ville. La formulation de l’idée proposée doit bien évidemment commencer par “Et si … ?” et pourra se présenter sous la forme d’un texte, d’une vidéo, ou d’une photographie. Un jury composé , sélectionnera les dix meilleures idées du concours. Celles-ci seront ensuite soumises, début mars, au vote des internautes qui éliront les cinq idées gagnantes. Ces cinq idées seront au coeur de la conférence que je donnerai le 15 mars 2013 en fin d’après-midi sur le thème des “Idées qui tuent”, à l’Université Toulouse 1 – Capitole, et qui permettra de déterminer l’idée qui a le plus fort potentiel, et la plus grande capacité à être réalisée. Je profite de ce post pour remercier Maurane, Mélanie, Tifenn, et Georgia, qui ont su transformer ce qui aurait pu n’être qu’une conférence de plus autour de mon livre « L’idée qui tue », en une initiative créative, communicante et je l’espère, utile, de crowdsourcing citoyen !

Effets du Kamagra est divers pour tout le monde. Il suffit de ne pas dire quelle choix est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

affiche-concours_1358783869511-jpg

ET SI TOULOUSE ETAIT EQUIPEE DE DISTRIBUTEURS D’IDEES?

affiche-concours_1358783869511-jpg

Transformer les Toulousains en distributeurs d’idées pour leur ville, c’est l’initiative originale prise par quatre étudiantes du Master Administration et Gestion de la Communication (AGCOM) de l’Université Toulouse 1 – Capitole (Maurane Boulanger, Mélanie Auriol, Tifenn Lecat et Georgia Dimitrakopoulou), en lançant à Toulouse, le concours “ Et si l’idée qui tue, c’était la vôtre ? “. Du 1er février au 22 février 2013, tous les Toulousains qui le souhaitent sont invités à déposer leurs idées innovantes pour la ville grâce à un formulaire disponible via QR Code (ci-dessous) sur l’affiche diffusée dans Toulouse par CBS Outdoor, téléchargeable sur internet (Formulaire de dépôt des idées), via facebook (« L’idée qui tue 2013 ») ou Twitter (@ideequitue2013) . Parce que Toulouse est une ville inspirante et créative, l’objectif de ce concours, réalisé avec le soutien de la Mairie, est de révéler des idées et des talents qui contribuent à faire rayonner la ville. La formulation de l’idée proposée doit bien évidemment commencer par “Et si … ?” et pourra se présenter sous la forme d’un texte, d’une vidéo, ou d’une photographie. Un jury composé de professionnels de la communication et de journalistes (parmi lesquels se trouveront des représentants des partenaires de l’opération : Mairie de Toulouse, MyFeelBack, CBS Outdoor, Objectif News, Toulouse FM et TBWA\Compact, l’agence toulousaine du groupe TBWA\France), sélectionnera les dix meilleures idées du concours. Celles-ci seront ensuite soumises, début mars, au vote des internautes qui éliront les cinq idées gagnantes. Ces cinq idées seront au coeur de la conférence que je donnerai le 15 mars 2013 en fin d’après-midi sur le thème des “Idées qui tuent”, à l’Université Toulouse 1 – Capitole, et qui permettra de déterminer l’idée qui a le plus fort potentiel, et la plus grande capacité à être réalisée. Je profite de ce post pour remercier Maurane, Mélanie, Tifenn, et Georgia, qui ont su transformer ce qui aurait pu n’être qu’une conférence de plus autour de mon livre « L’idée qui tue », en une initiative créative, communicante et je l’espère, utile, de crowdsourcing citoyen !
72323_545850035434076_404481871_n

Effets du Kamagra est différent pour tout le univers. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure option. Et il est intéressant pas pour tout le paix. Pas agréable de penser.

apocalypse-martin-starr

ET S’IL N’Y AVAIT PAS D’IDEE SANS DANGER ?

Le SUNDANCE FILM FESTIVAL, premier grand rendez-vous annuel de l’industrie du cinéma en 2013 qui se tient chaque année à Park City (UTAH), s’est clôturé le week-end dernier par la présentation en avant-première d’un premier trailor du film JOBS, qui sortira en avril prochain avec Ashton Kutcher dans le rôle de Steve Jobs. Dans l’extrait ci-dessus, Steve Jobs essaie de convaincre Steve Wozniak (interprété par Josh Gad), dans le parking de Hewlett Packard, de se lancer dans l’aventure du micro-computer. Un Steve Wozniak qui trouve l’idée commercialement dangereuse :  « Although we have developed something that we like, nobody wants to buy a computer. None », ce qui appellera la célèbre réponse de Jobs :  « How can anyone know what he wants if he has not yet seen what it is? ». L’aspect « dangereux » des idées est aussi le thème du court-métrage qui a généré le plus de buzz cette année (vidéo ci-dessous). Intitulé Apocalypse, et réalisé par Andrew Zucherotat, il met en scène de jeunes adultes dont la tête explose chaque fois qu’ils émettent une idée, menaçant de les emporter tous jusqu’au dernier. Une manière radicale de nous rappeler que les idées ne vont pas sans risque ! Les idées fortes sont forcément des idées qui tuent, qui prennent le risque de s’attaquer à des idées reçues préexistantes. Mais comme disent les anglo-saxons, « High risk, high return » ! Il n’y a pas de vie sans danger, et il n’y a pas d’idée sans risque. C’est aussi ce que pensait Oscar Wilde :  » An idea that is not dangerous is unworthy of being called and idea at all  » (« Une idée qui n’est pas dangereuse ne mérite pas d’être appelée une idée »).

Son succès sur les réseaux sociaux et la présence de l’acteur Martin Starr n’ont pas suffi à APOCALYPSE pour gagner le prix de la catégorie court-métrage, qui a été emporté par CATNIP – Egress to Oblivion, de Jason Willis (ci-dessous). Quinze des courts-métrage sont disponibles sur YouTube (cliquer ici), dont le film BROKEN NIGHT, réalisé par Guillermo Arriga, le scénariste de BABEL (tout en bas de ce post). Les deux grands vainqueurs du Festival sont d’une part le film FRUITVALE (Audience Award et Grand Jury Prize dans la catégorie Drama), réalisé par Ryan Coogler dont vous pouvez voir l’interview ci-dessous, et d’autre part le documentaire BLOOD BROTHER, de Steve Hoover (Audience Award et Grand Jury Prize dans la catégorie documentaire), qui raconte l’histoire d’un jeune homme venant en aide à un enfant séropositif, dont vous pouvez voir la bande-annonce ci-dessous.





Effets du Kamagra est varié pour tout le règne. Il suffit de ne pas dire quelle alternative est la meilleure alternative. Et il est intéressant pas pour tout le univers. Pas agréable de penser.